Grèce : les négociations définitivement rompues ?

par euronews-fr

Entre la Grèce et les bailleurs de fonds, la situation devient de plus en plus délicate. Pour preuve, la décision prise ce samedi par les ministres des Finances de la zone euro.
Réunis exceptionnellement à Bruxelles, ils ont décidé de ne pas prolonger le programme d'assistance financière qui arrive à expiration dans trois jours.

Les négociations avec les créanciers semblent rompues, même si le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis reste optimiste. "Il n'y a aucune raison de ne pas se réunir à nouveau pour tenter de parvenir à un accord d'ici à mardi", a-t-il déclaré. Et de laisser entendre que le référendum annoncé par le Premier ministre pourrait valider les propositions des créanciers, "si celles-ci sont améliorées", a-t-il précisé.

Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, paraît lui, nettement moins optimiste : "le gouvernement grec a rompu les négociations, il a rejeté nos propositions, et il demande maintenant - ce qui n'est pas très correct- à la population gr

Vos réactions doivent respecter nos CGU.