Grèce : le contenu de l'accord

par euronews-fr

17 heures de discussions pour arracher un accord à l'unanimité. Alexis Tsipras a accepté un plan de réformes et les dirigeants de l'eurozone sont prêts à initier des négociations pour un troisième plan de sauvetage de la Grèce.

Le montant de l'aide financière à la Grèce avoisinerait les 86 milliards d'euros, venant du Mécanisme européen de stabilité, et à partir de mars 2016, aussi du FMI.

Alexis Tsipras a aussi accepté la condition posée par l'Allemagne de créer un fonds pour privatiser les avoirs grecs. Angela Merkel a toutefois renoncé à ce qu'il soit basé au Luxembourg. Le fonds sera en Grèce et géré par les autorités grecques, sous supervision des Institutions européennes.

Ce fonds vise à atteindre les 50 milliards d'euros avec la vente des avoirs de l'Etat grec. 25 milliards serviront à recapitaliser les banques grecques, l'autre moitié sera répartie à 50% pour repayer la dette, et pour investir dans l'économie grecque.

La Commission Européenne va aussi travailler avec

Vos réactions doivent respecter nos CGU.