Grèce : la pression monte avant les nouvelles propositions de réformes

par euronews (en français)

La Grèce retient son souffle alors que son gouvernement doit présenter dans les heures qui viennent ses nouvelles propositions de réformes. Le Premier ministre Alexis Tsipras a reçu ce jeudi plusieurs responsables de l’opposition ainsi que des ministres.

La plupart arborent un optimisme à toute épreuve à l’image du ministre de la défense. “Tout va très bien, a confié Panos Kammenos. Personne n’a à s’inquiéter. Tout se passera bien. Très bientôt, ça ira mieux.” A un journaliste qui lui demandait s’il y aurait finalement un accord, il a répondu : ““Oui, nous y arriverons.”

Si la Grèce parvient à convaincre ses créanciers, ce sera sur un plan de réformes très strict. Autrement dit, Alexis Tsipras pourrait bien manger son chapeau, après la victoire du non au référendum. C’est ce qu’estime l’analyste Jason Manolopoulos. “Tsipras avait déjà donné son accord au programme Juncker de 8 milliards d’euros, rappelle-t-il. Et maintenant, nous parlons probablement de 12 à 15 milliards d’euros de

Vos réactions doivent respecter nos CGU.