Grèce : la gauche dénonce les propos de Sarkozy, la droite lui donne raison

par Libé Zap

Le président du parti Les Républicains a accusé dimanche François Hollande «d'affaiblir le couple franco-allemand» par son positionnement dans les discussions avec la Grèce. Des propos qui ne passent pas à gauche, d’autant plus qu’ils interviennent en pleine négociations sur le sort de la Grèce. Au point que le Premier ministre, Manuel Valls, n’a pas pu s’empêcher de lancer deux piques à l’ancien président de la République en une seule et même matinée. Mais à droite, l’heure est plutôt aux soutiens. Eric Woerth va même jusqu’à faire comprendre ce lundi que sans Nicolas Sarkozy, le résultat des négociations sur la Grèce n’aurait pas été le même.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.