Grèce : Hamon regrette l’absence de vote lors du débat à l’Assemblée

par Libé Zap

Le député socialiste des Yvelines se refuse à l'idée d'une sortie de la Grèce de la zone euro. Pour l'ancien ministre, la victoire du «non» au référendum va permettre de recentrer le débat et les négociations. «Le gouvernement grec, de gauche, a réussi à remettre de la politique dans les discussions européennes, on ne parle plus seulement de comptes publics.»

Ces discussions doivent donc, selon lui, se poursuivre. «C'est important qu'il y ait un débat et je me réjouis que le gouvernement ait souhaité que ce débat ait lieu à l'Assemblée nationale», salue Benoît Hamon. S'il juge ce débat «utile», il estime que «ça aurait donné beaucoup plus de force s'il y avait eu un vote à la fin».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.