Grèce et zone euro vers un compromis

par euronews-fr

L'Union européenne reste concentrée sur la crise ukrainienne. Lors du sommet de Bruxelles, les 28 l'ont confirmé : ils joueront encore les intermédiaires entre Kiev et Moscou. Mais l'UE est prête aussi à imposer de nouvelles sanctions à Moscou si le cessez-le-feu décidé à Minsk n'est pas appliqué.

Autre gros dossier, la Grèce. Le premier sommet européen du nouveau leader grec a été houleux. La zone euro a l'impression d'en avoir déjà beaucoup fait pour la Grèce et Athènes veut à tout prix tourner la page de l'austérité.

"Comme vous l'avez entendu, le gouvernement grec a dit qu'il pouvait être d'accord sur 70% du programme existant, a déclaré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Nous devons voir quels sont ces 70% sur lesquels le nouveau gouvernement grec est d'accord. Et pour les 30% sur lesquels il n'y a pas d'accord nous devons voir ce qu'il doit être fait."

Alexis Tsipras réclame une réduction de la dette de son pays, avec un nouveau programme moins

Vos réactions doivent respecter nos CGU.