Giorgio Napolitano, "le Stabilisateur"

par euronews-fr

Le 22 avril 2013, Giorgio Napolitano prête serment pour la deuxième fois. Il vient d'être réélu président de la République italienne. Une réélection historique. Après 5 tours de scrutin, le Parlement ne parvenant pas à élire un président, Napolitano accepte de se porter candidat par "devoir de responsabilité devant la Nation".

Les législatives de février cette année-là sont marquées par le blocage politique du parlement. En pleine crise de la zone euro, l'Italie est paralysée politiquement. Une situation qu'aura souvent vécue Napolitano au cours de ses deux mandats.

Licencié en droit, Giorgio Napolitano, après avoir rejoint le Parti communiste italien, est élu député en 1953 pour la première fois, jusqu'en 1963 puis, sans discontinuer, de 1968 à 1996, jusqu'à sa nomination au ministère de l'Intérieur par Romano Prodi.

Avant cela, c'est au Parlement européen qu'il s'illustre. Elu en 1989, il occupe ses fonctions de député européen jusqu'en 1992, puis y revient en 1999. Il y rester

Vos réactions doivent respecter nos CGU.