Flottille de la Liberté: réactions à Jérusalem

par euronews (en français)

Israël reste ferme, pas question de violer le blocus naval de Gaza, “même symboliquement”. Ce dimanche, Luis Carballo, l’envoyé spécial d’euronews s’est rendu dans la vieille ville de Jérusalem, il a interrogé des Israéliens et des Palestiniens. Le gouvernement israélien devait-il laisser entrer la flottille dans les eaux gazaouies?

Luis Carballo:

“Nous avons parlé à la fois à des Israéliens et des Palestiniens ici à Jérusalem. Les Palestiniens évoquent le manque d’humanité du gouvernement Netanyahu qui a refusé de laisser passer la flottille. Beaucoup d’Israéliens estiment qu’ouvrir le passage à Gaza équivaut à ouvrir grand la porte au Hamas.”

“Le gouvernement israélien donne l’autorisation à tous ceux qui envoient de l’aide humanitaire à Gaza, mais ils veulent juste vérifier estime, cet homme. Comment savons-nous qu’il n’y a pas d’armes? La flottille précédente était censée apporter de l’ aide humanitaire, et nous avons trouvé des armes et toutes sortes de choses pour attaquer l

Vos réactions doivent respecter nos CGU.