Feu vert du Parlement grec aux propositions du gouvernement

par euronews (en français)

A une très large majorité, le Parlement grec a donné son feu vert aux réformes présentées la veille par le gouvernement à ses créanciers. Les trois-quarts des députés ont approuvé un programme très proche de celui rejeté par référendum il y a une semaine.

Ces propositions sont plus ou moins celles réclamées par les créanciers. Désormais, Alexis Tsipras dispose d’un mandat pour négocier avec les bailleurs.

“Pour répondre à la question de savoir si nous avons fait des erreurs pendant les cinq mois de négociations, la seule réponse honnête est de dire oui. Oui, nous avons fait des erreurs”, a-t-il reconnu devant le Parlement.

17 députés du parti Syriza n’ont pas voté pour ces propositions. 15 autres ont voté “oui” mais se sont engagés par écrit à rejeter les réformes quand elles seront votées.

“Nous avons jusqu‘à dimanche, dimanche, nous devons avoir terminé M. le Premier ministre. Je ne peux même pas imaginer à quoi ressemblera le pays lundi si aucun accord n’est conclu” a averti

Vos réactions doivent respecter nos CGU.