Face à Pyongyang, une politique de fermeté payante ?

par euronews-fr

L'administration américaine a défendu dimanche le pari de Donald Trump d'accepter une rencontre historique avec le leader nord-coréen Kim Jong Un et assuré que seule sa politique d'extrême fermeté avait permis une telle ouverture.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU