Evacuation des derniers habitants et rebelles d'Alep-est

par euronews (en français)

Une file de bus, qui attendent les derniers occupants d’Alep-est. Et des ambulances aussi, pour prendre en charge les blessés. 4000 rebelles et leurs familles doivent être évacués ces prochaines heures.

Alep : nouvelle tentative d'évacuation des civils et rebelles https://t.co/zYrRtDOKir pic.twitter.com/fjlJm26Vav— L'Obs (@lobs) 15 décembre 2016

Les 20 bus et les 10 ambulances emprunteront un corridor spécial en direction d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, sous la protection de l’armée russe. La Russie va utiliser des drones pour surveiller l‘évacuation.

Alep : nouvelle tentative d'évacuation des civils et rebelles https://t.co/zYrRtDOKir pic.twitter.com/fjlJm26Vav— L'Obs (@lobs) 15 décembre 2016

Il semble que cette fois le départ soit bien réel,après l‘échec mercredi d’un premier accord d‘évacuation.

L’inquiétude demeure pourtant sur le sort final des évacués, et sur la sécurité entourant cette opération. L’agence de presse turque, une télévision syrienne dans l’opposition, et les Casques blancs affirment que des combattants pro-régime, des milices chiites, ont tiré sur un convoi transportant des malades, tuant au moins quatre civils et faisant quatre blessés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.