Espagne : Mariano Rajoy en quête d'alliances

par euronews-fr

La victoire des conservateurs aux législatives ne suffit pas. Même si le Parti populaire de Mariano Rajoy reste la première formation d'Espagne, il perd la majorité absolue en obtenant 123 sièges sur 350.
A gauche, le Parti socialiste s'effondre avec 90 sièges. Podemos fait une entrée remarquée au congrès des députésavec 69 sièges. Au centre-droit, Ciudadanos s'adjuge 40 sièges.

Le Premier ministre sortant a très peu de chance de former un gouvernement stable. Il n'a pas caché que les jours à venir seraient difficiles et que des alliances devraient être forgées. Il doit négocier avec au moins trois partis, aux idéologies et aux sensibilités très différentes. Sa marge de manoeuvre est très limitée.

Aucun bloc, à gauche ou à droite, n'arrive à la majorité absolue de 176 sièges.
La seule majorité absolue possible est une alliance inédite en Espagne entre conservateurs et socialistes.
Même si Ciudadanos décidait d'appuyer l'investiture de Mariano Rajoy, ce qu'il exclut, les deux pa

Vos réactions doivent respecter nos CGU.