Espagne: droite et Podemos barrent la route aux socialistes

par afp

Un Parlement espagnol rénové, comprenant pour la première fois le parti de gauche radicale Podemos, a âprement débattu mercredi 2 mars 2016 de l'avenir de l'Espagne, rejetant la confiance au socialiste Pedro Sanchez, allié aux libéraux. Cette séance était pour le leader socialiste la chronique d'un échec annoncé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.