Entre la Serbie et le Kosovo, le train de la discorde

par euronews (en français)

Pour la première fois depuis la fin de la guerre d’indépendance du Kosovo, un train va désormais relier Belgrade, en Serbie, à Mitrovica au Kosovo.

Sauf que ce train est déjà considéré comme une insulte à la souveraineté du Kosovo : les autorités serbes ont fait fait aposer sur les parois des wagons un slogan soulignant que le Kosovo appartenait toujours à la Serbie. Un slogan traduit en plusieurs langues.

Conflit: La Serbie provoque le Kosovo avec un train https://t.co/htIkv6OzaB— 20 minutes (@20minutesOnline) 14 janvier 2017

La ligne s’arrêtera surtout à Mitrovica, une enclave serbe au nord du Kosovo. Une ville où les tensions ethniques sont toujours vives et où un mur de séparation a même été récemment construit par la partie serbe.

Côté kosovar, cette ligne ferroviaire est considérée comme une véritable provocation. Les autorités réclament sa femeture immédiate.et ont demandé à l’Union européenne d’intervenir.

First glimpse of interior of new Russian-donated train running from Belgrade to Mitrovica, North #Kosovo. No, this really isn’t a wind-up. pic.twitter.com/d22NORDdyw— Daniel Hamilton (@danielrhamilton) 12 janvier 2017

Avec Agences

Vos réactions doivent respecter nos CGU.