En Grèce, Distomo attend depuis 70 ans le "pardon" germanique

par afp

Le 10 juin 1944, le même jour que le massacre d'Oradour-sur-Glane en France, les troupes nazies tuent 218 personnes à Distomo, un petit village grec situé à 200 kilomètres d'Athènes. Depuis, les habitants se battent pour obtenir des réparations de guerre de l'Allemagne, jusque là sans succès. Durée: 02:05

Vos réactions doivent respecter nos CGU.