Elections législatives en Turquie : vers un recul de l'AKP ?

par euronews-fr

Les élections législatives de dimanche en Turquie pourraient marquer la fin de douze années de domination sans partage de l'AKP du président Recep Tayip Erdogan. Il mise sur une majorité de 330 sièges, pour pouvoir changer la constitution et instaurer un système présidentiel. Mais plusieurs obstacles pourraient lui barrer la route. Car si la victoire de l'AKP est acquise, les sondages annoncent un recul du parti au pouvoir. Les derniers en date le créditent de 42 % des intentions de vote.

Parmi ces obstacles, il y a le HDP. L'émergence de ce petit parti pro-kurde de gauche est une vraie menace pour l'AKP, car il pourrait dépasser le seuil des 10 %, le plus élevé au monde, et entrer pour la première fois au parlement turc. Son leader, le charismatique Selahattin Demirtas, avait obtenu 9,8 % aux présidentielles d'août dernier. Jusqu'à présent, l'AKP profitait pleinement des faibles scores du HDP grâce au système électoral. Toutes les voix obtenues par les partis qui n'ont pas franchi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.