Dmitri Medvedev indulgent avec les Pussy Riots

par euronews (en français)

Le Premier ministre russe a déclaré, à la presse, que les deux jeunes femmes - condamnées à deux ans de camp pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse" - avaient "déjà passé assez de temps en prison comme ça". Une déclaration qui ne devrait cependant pas avoir d'impact réel sur leurs demandes de libération.

http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.