Dette : la Grèce au pied du mur

par euronews (en français)

Le gouvernement d’Alexis Tsipras a jusqu‘à ce soir minuit pour rembourser le milliard et demi d’euros qu’il doit au FMI. Et sauf coup de théâtre, il ne pourra pas honorer cette échéance. Ce serait alors le défaut de paiement et l’ouverture d’une période d’incertitude à cinq jours d’un référendum sur les conditions posées par les créanciers internationaux à un nouveau plan d’aide. Si les Grecs disent non, ils sortiront de la zone euro.

The power is in the people’s hands: Greek people will vote #OXI / NO to submission, unemployment, migration of young people #ert #Greece— Alexis Tsipras (@tsipras_eu) 29 Juin 2015

Dans les rues d’Athènes, la gravité de la situation est dans tous les esprits. Mais les avis divergent. “ La devise importe peu, ce qui compte, c’est d’avoir de l’argent pour survivre. Qu’on l’appelle drachme, euro ou koukourikou, peu importe ! Ca revient au même quand vous n’en avez pas, “ commentait un sexagénaire. Moins de fatalisme chez ce quadragénaire : “ nous sommes

Vos réactions doivent respecter nos CGU.