Des ONG disent la situation désespérée pour les...

par euronews-fr

Les rebelles progressent vers l'ouest à la faveur des raids aériens de l'OTAN, mais Misrata est toujours pilonnée. Dans la troisième ville du pays, assiégée depuis près de deux mois, difficile de faire un bilan des victimes: une quinzaine ces deux derniers jours et des dizaines de blessés selon les insurgés et différentes ONG. ... http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.