Depuis Boutcha, Volodymyr Zelensky dénonce "un génocide"

par LeHuffPost

UKRAINE - Un “génocide”. Ce lundi 4 avril, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu à Boutcha, la ville où un grand nombre de corps de civils ont été découverts après le retrait de l’armée russe. Gilet pare-balles sur le dos et entouré de militaires ukrainiens, il a dénoncé un “massacre” qui a selon lui été perpétré par Moscou.

“Ce sont des crimes de guerre et ce sera reconnu par le monde comme un génocide”, a assuré Volodymyr Zelensky, soulignant l’importance que “le monde entier voit ce qu’ont fait l’armée russe et la fédération de Russie”.

La découverte des corps a provoqué un émoi international. La Haute-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU s’est déclarée “horrifiée”. “Les informations qui se font jour de cette zone et ailleurs soulèvent des questions graves et inquiétantes sur de possibles crimes de guerre et atteintes graves au droit international humanitaire et des violations graves des droits de l’homme”, a souligné Michelle Bachelet dans un communiqué, appelant aussi ”à préserver toutes les preuves”.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.