Débat sur la Grèce à l'Assemblée : les parlementaires regrettent l'absence de vote

par libezap

Quelques heures avant la tenue d'un débat à l'Assemblée nationale sur le positionnement de la France dans les négociations avec la Grèce, la grande majorité de la classe politique exprime sa satisfaction à l'idée de discuter du sort d'Athènes. Mais tous ou presque déplorent une absence : celle d'un vote.

Le député Les Républicains (LR) Eric Ciotti exige plus de clarté et de fermeté dans les négociations avec la Grèce. Il estime que «la voix de la France est en train de s'étendre au sein de l'Europe» et pointe du doigt la responsabilité du président de la République.

De son côté, Benoît Hamon, député socialiste, se «réjouit» du débat qu'il juge «utile», mais regrette l'absence d'un vote qui «aurait donné beaucoup plus de force» aux discussions. Une idée partagée par Gérard Larcher, président du Sénat, qui avoue en avoir discuté avec le ministre en charge des Relations avec le Parlement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.