De Mossoul, ne reste que des ruines

par euronews (en français)

La victoire des forces irakiennes a été longue à obtenir, elle n’est pas totale, et le bilan est lourd. Les quartiers de la rive Ouest de la ville de Mossoul ont été ravagés, rasés. Le coeur de Mossoul, la vieille ville n’est que ruine, les maisons sont écroulées, les rues ne sont que monceaux de gravats.

Selon l’organisation des Nations unies, il faudra pus d’un milliard de dollars, seulement, pour reconstruire les infrastructures de base. Et il faudra plusieurs autres milliards pour que la rive ouest retrouve son visage, redevienne tout simplement vivable.

Mossoul a été détruite par Daech et par les bombardements de la coalition internationale. Elle a été vidée de ses habitants. Près de 700 000 personnes ont fui et ne sont pas revenues.

Chasser Etat islamique, a eu un coût : outre un immense exode de la population et d‘énormes destructions, les combats ont fait des milliers de morts et blessés. Et cette victoire ne marque pas pour autant la fin de la guerre contre l’organisation ultra-radicale, responsable d’atrocités dans les zones sous son contrôle et d’attentats meurtriers dans le monde.

Iraqi PM declares victory in “liberated” city of Mosul, in the biggest defeat yet for the Islamic State group https://t.co/EYfrXpm2zT pic.twitter.com/SjHg1yLfba— AFP news agency (@AFP) 9 juillet 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.