Dans la Ghouta bombardée, des blessés traités tant bien que mal

par afp


L'artillerie du régime syrien a intensément bombardé jeudi 22 février la Ghouta orientale, faisant fi des appels internationaux à stopper le bain de sang dans ce fief rebelle où au moins 335 civils dont de nombreux enfants ont péri en cinq jours de pilonnage incessant et dévastateur. Images filmées mercredi 21 février dans un centre médical de la Ghouta orientale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.