Dakota du Nord : veillée d'armes contre l'oléoduc contesté

par euronews-fr

Aux Etats-Unis, les indiens de la réserve de Standing Rock ne désarment pas après la décision de Donald Trump de relancer la construction deux oléoducs.

Dans le Dakota du Nord, les Sioux s'opposent depuis des mois à un pipeline qui doit traverser un très vieux sanctuaire.

Sur place un camp a été monté, or ce dernier devra d'abord être démantelé avant que le travaux puissent commencer.

Avec l'hiver, le secteur a été partiellement abandonné mais il reste des montagnes de déchets à évacuer or ce nettoyage pourrait prendre des semaines voire des mois, a expliqué le chef de la tribu des Sioux.

Senator: Army Corps told to approve Dakota pipeline easement https://t.co/NqKAgRlYge pic.twitter.com/wzVNEk0Gai- WomenForMAGA ♥ (@Women4MAGA) 1 février 2017

L'oléoduc est déjà en partie achevé. Lorsqu'il sera opérationnel il mesurera plus de 1825 km de long.

Mais en décembre les Sioux avaient obtenu une première victoire. Les services fédéraux avaient annoncé l'étude d'un nouveau tracé.

Une victoire obtenue grâce au soutien de plus de deux cents tribus indiennes.

Malgré cette mobilisation, le sénateur du Dakota du Nord a annoncé mardi que les travaux allaient bel et bien reprendre.

Senator: Army Corps told to approve Dakota pipeline easement https://t.co/NqKAgRlYge pic.twitter.com/wzVNEk0Gai- WomenForMAGA ♥ (@Women4MAGA) 1 février 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.