Cuba-USA : 54 ans de gel diplomatique

par euronews-fr

Lorsque le 8 janvier 1959 Fidel Castro et ses “barbudos” entrent dans la Havane et prennent le pouvoir, les Etats-Unis oscillent entre surprise et indifférence. Pourtant, leur “homme à la Havane”, le dictateur Fulgencio Batista, a déjà quitté Cuba. Washington prend la mesure de la révolution en 1961 lorsque Castro entame la nationalisation des terres et des entreprises américaines, et rompt les relations diplomatiques. En représailles, cette même année, l’invasion échouée de la baie des Cochons, sponsorisée par la CIA, envenime davantage la situation. En février 1962, Washington décrète un embargo financier et économique contre l‘île, alors que le régime de Castro se rapproche de Moscou. En octobre 1962 la fameuse crise des missiles nucléaires soviétiques sur l‘île frôle le conflit nucléaire mondial. C’est alors que Castro confirme le caractère communiste de sa révolution. En 1982, les Etats-Unis ajoutent Cuba sur leur liste des pays accusés de soutenir le terrorisme, d

 
0 commentaire - Cuba-USA : 54 ans de gel diplomatique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]