Crise migratoire et liberté de la presse au menu du sommet UE-Turquie

par euronews-fr

L'Union européenne demande l'aide de la Turquie pour fermer la route des Balkans. À quelques heures d'un sommet des 28 sur la crise migratoire, la chancelière allemande, Angela Merkel, s'est entretenu à Bruxelles avec le chef du gouvernement turc, Ahmet Davutoglu. Ankara a déjà reçu une aide européenne de trois milliards d'euros destinés aux plus de deux millions et demi de Syriens réfugiés sur son territoire.

Migrants: l'UE tente de mettre fin à la cacophonie sur la route des Balkans https://t.co/1dJjdEP3tX Cedsimon #AFP pic.twitter.com/wc9mfzkOZu- Agence France-Presse (afpfr) 25 février 2016

L'objectif de Bruxelles est d'appliquer à la lettre les règles de l'espace Schengen, en ne laissant entrer en Grèce que les demandeurs d'asile et lever, d'ici la fin de l'année, les contrôles frontaliers mis en place unilatéralement à l'intérieur de l'Union.

Mais la crise migratoire n'est pas le seul sujet que les Européens souhaitent aborder avec la Turquie. Il sera également question de

Vos réactions doivent respecter nos CGU.