Credit Suisse écope d'une lourde amende aux Etats Unis

par euronews-fr

Le groupe bancaire helvétique Credit Suisse va payer 2,5 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) d'amendes et de pénalités après avoir plaidé coupable de complicité d'évasion fiscale : c'est ce qu'annonce mardi la justice américaine.

La 2ème banque suisse évite le pire car ses plus hauts dirigeants restent à leur poste et les autorités de régulation de New York ne vont probablement pas lui retirer sa licence valable dans l'Etat.

"Credit Suisse a plaidé coupable des accusations criminelles liées à son activité illégale, a affirmé Eric Holder le ministre américain de la justice. C'est la plus grande banque à plaider coupable en 20 ans. Cette affaire montre qu'aucune institution financière, quelle que soit son importance ou sa dimension mondiale, n'est au-dessus des lois".

Credit Suisse est accusé d'avoir aidé plusieurs milliers de ses clients aux Etats-Unis à dissimuler une partie de leur patrimoine et de leurs revenus, et d'avoir détruit des documents qui auraient pu servir à poursuivre ces contribuables.
Dans un communiqué, la direction générale de Credit Suisse regrette "profondément les fautes commises dans le passé et qui ont conduit à cette décision".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.