Cinq chefs d’Etats férus de bières

par Libé Zap

Une ale pour accueillir un président chinois. C’est le choix qu’a fait jeudi David Cameron, Premier ministre britannique, en emmenant Xi Jinping dans un pub anglais. En costume, mais décontracté, tous deux sirotent une bière devant les caméras et les photographes - venus nombreux - afin de discuter des négociations en cours - ou d’orchestrer une belle opération de communication. Car depuis quelques temps, la bière semble avoir acquis une aura fédératrice pour les chefs d'Etat. Et si Angela Merkel a des raisons d’être moins réceptive à son attrait - elle a reçu en 2012 l’équivalent de plusieurs pintes sur la tête - Barack Obama s’en fait lui un fervent défenseur, au point d’en brasser directement à la Maison Blanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.