Choc en Allemagne avec une affaire de néonazis tueurs présumés

par afp

La chancelière allemande, Angela Merkel, a estimé lundi 14 novembre que l'affaire des néonazis tueurs d'étrangers présumés qui choque le pays depuis ce week-end était une "honte" pour l'Allemagne. Les visages de trois trentenaires - deux hommes aujourd'hui morts et une femme, arrêtée la semaine passée en Thuringe (est) - s'affichent à la une de tous les journaux allemands, accompagnés du nom d'une organisation jusqu'ici inconnue "Nationalsozialistischer Untergrund" (NSU), "Clandestinité national-socialiste". Durée: 00:35

Vos réactions doivent respecter nos CGU.