Brexit: May veut rassurer, affirmant que son pays restera ouvert

par afp

La Première ministre britannique Theresa May a tenté de rassurer jeudi 19 janvier à Davos en souhaitant que son pays soit un "ami des partenaires européens", alors que plusieurs banques prévoient de déplacer des milliers d'emplois hors de la City en raison du Brexit. De son côté le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schaüble a assuré que son pays ne souhaitait pas "punir la Grande-Bretagne". Durée: 01:17

Vos réactions doivent respecter nos CGU.