Brésil : Une outsider menace la réélection de Dilma Roussef

par euronews-fr

Propulsée candidate du Parti socialiste pour la présidentielle brésilienne du mois d'octobre après la mort de son chef Eduardo Campos, le 13 août dernier, l'écologiste Marina Silva talonne à présent la présidente sortante dans les sondages. Elle a même tenu tête avec aisance à la chef de l'Etat lors du premier débat télévisé, mardi 26 août. Dilma Roussef garde néanmoins en tête avec 34 % des intentions de vote au premier tour, mais la tendance s'inverse en cas de très probable second tour. Enfin en troisième position Aécio Neves, avec 19 % des intentions de vote. Mais qu'en pensent les Brésiliens ?

"Qui sait, Silva pourrait être capable d'aider les pauvres. Mais je ne sais pas. Une fois qu'elle serait en place... Qui sait ? ", s'interroge Ana Maria, retraitée.
"Au moins, durant le débat, ils ont fait part de leurs objectifs et de leurs motivations. Il y avait des différences entre les candidats", estime Uillis Rodrigues, habitant de Rio.

Une victoire de Marina Silva mettrait fin à l'hégémonie du Parti des travailleurs, une formation de gauche au pouvoir depuis 12 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.