Bataille de Mossoul : la fuite des civils continue

par euronews (en français)

En Irak, comme le craignaient les travailleurs humanitaires, les civils fuient en masse les zones de combats contre Daesh autour de Mossoul.

Les plus démunis s’enfuient à pieds armés de leur seul drapeau blanc.

Au total 68 000 personnes ont déjà été enregistrées par les ONG.

Des chrétiens d'Irak réinvestissent leur monastère saccagé par l'EI https://t.co/5WhvBXTAR8 par maxdelany et Safamajeed #AFP pic.twitter.com/7oMFixUgl0— Agence France-Presse (@afpfr) 23 novembre 2016

Sur le terrain, les combats sont loin d‘être terminés.

A 60 km à l’ouest de Mossoul, à Tal Afar, les forces irakiennes sont passées à l’offensive.

Dans la banlieue de Mossoul, les combats sont quotidiens pour chasser les jihadistes.

Mardi, les autorités militaires irakiennes ont affirmé avoir repris le village d’Al Rash à 7 km au sud-ouest de Mossoul. Non sans mal.

Les combats ont fait de nombreux blessés côté irakien.

Avec Agences

Vos réactions doivent respecter nos CGU.