Avions russes : l'OTAN sur ses gardes, Berlin tempère

par euronews (en français)

Face à une activité inhabituelle de bombardiers et de chasseurs russes, le secrétaire général de l’Alliance atlantique Jens Stoltenberg a prévenu jeudi que l’OTAN “restait vigilante”. La veille, l’organisation avait indiqué que des appareils des pays de l’alliance ont décollé en quatre endroits différents pour des missions d’interception contre des groupes d’avions militaires russes “en manœuvre” dans les espaces de la mer Baltique, de la mer du Nord et de la Mer Noire.

“Nous ne sommes pas en situation de guerre froide, a souligné Jens Stoltenberg. Mais la Russie a beaucoup sapé la confiance et beaucoup fait régresser ce que nous avions tenté de créer, une relation avec l’OTAN plus coopérative et constructive depuis la fin de la guerre froide et la chute du mur de Berlin.”

À Berlin, la chancelière s’est montrée en revanche confiante. “Pendant les derniers mois, il y a eu beaucoup d’activité concernant les exercices militaires russes, a tempéré Angela Merkel qui recevait ce jeudi le P

Vos réactions doivent respecter nos CGU.