Avec une courte majorité, Merkel entame son 4e mandat

par afp

Angela Merkel a entamé mercredi son quatrième mandat de chancelière allemande, mais c'est émoussée par six mois d'imbroglio politique qu'elle va devoir répondre aux défis du populisme et de la refonte de l'Union européenne. Signe de ses difficultés, elle n'a obtenu lors du vote à bulletins secrets qu'une courte majorité de 364 suffrages, soit neuf voix de plus que la majorité requise mais surtout 35 de moins que les 399 élus conservateurs et sociaux-démocrates de sa coalition.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU