Aux États-Unis, ceux qui parlent la langue des indiens Cherokee prioritaires pour la vaccination

par BFMTV

Alors que la pandémie a fait 450.000 morts aux États-Unis, en Caroline du Nord, un centre de vaccination est un peu particulier. Les personnes prioritaires sont les indiens Cherokee. Peu nombreux, leur langue est menacée de disparition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.