Attentat de Manchester: "Les policiers sont restés, eux aussi ils pleuraient", raconte un témoin

par BFMTV

Une jeune femme a décrit les scènes de panique auxquelles elle a assisté lundi soir, peu après l’explosion à Manchester. "Toute la nuit les policiers sont restés, eux aussi ils pleuraient", a-t-elle raconté, choquée "que quelqu’un ait pu viser des enfants et des adolescents". L’attentat s’est produit à la fin d’un concert d’Ariana Grande, une chanteuse particulièrement populaire chez les jeunes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.