Attentat de Berlin : le témoignage des rescapés

par euronews-fr

Le choc de l'attaque au camion passée, certains survivants racontent comment ils ont vécu le drame. Ce couple italien est passé tout près de la mort : Giuseppe Lagrassa : "J'ai des flash et des sons dans mes oreilles. Je me suis retrouvé projeté au sol quand j'ai été heurté par le camion. Je ne voyais plus rien à cause du sang qui coulait de ma blessure au front. Et puis je me suis mis à chercher ma femme et je l'ai retrouvée juste en face de moi." Sa femme, Elisabetta Lagrassa : "Je l'ai retrouvé dans un coin. Je l'ai aidé à se relever et puis on est parti car on craignait une explosion venant du camion. On a très vite compris que c'était un attentat." Daliya Elyakim, citoyenne israélienne, avait d'abord été signalée comme portée disparue après l'attentat. Ce jeudi le ministère des Affaires Etrangères israélien a confirmé qu'elle faisait partie des victimes mortelles. Son mari Rami est blessé et se trouve toujours à l'hôpital. Triste nouvelle aussi pour les proches de Fabrizia, Italienne de 31 ans, qui travaillait en Allemagne pour une entreprise de transports : sa mort a été annoncée ce jeudi par les autorités italiennes. Le chauffeur du poids-lourd détourné, enfin, le Polonais Lukasz Urban, a lui été retrouvé mort dans le camion après les évènements de lundi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.