Attaque du Bardo : un chef islamiste algérien abattu par les forces de sécurité tunisiennes

par euronews-fr

Khaled Chaïb, également appelé Lokman Abou Sakhr, le chef islamiste algérien accusé d'avoir organisé en grande partie l'attaque contre le musée du Bardo a été abattu par les forces de sécurité tunisiennes.

Au total, neuf jihadistes de la brigade Okba Ibn Nafaa, la branche tunisienne d'Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique), ont été tués dans une opération menée à Gafsa près de la frontière algérienne.

"Nous avons éliminé cette brigade qui a participé à toutes les attaques terroristes qui ont récemment frappé la Tunisie", à indiqué le Premier ministre tunisien, Habib Essid.

Il s'agit d'un succès important pour la Tunisie dans sa lutte contre sa mouvance jihadiste. Car outre l'attaque meurtrière du Bardo - attaque revendiquée aussi par le groupe État islamique - la brigade Okba Ibn Nafaa est responsable, selon les autorités, de la mort d'une soixantaine de policiers et militaires depuis décembre 2012.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.