Après les propos de Cameron sur les «sympathisants de terroristes», ses opposants demandent des excuses

par Libé Zap

Le Premier ministre britannique a appelé mardi soir les membres du Parlement à voter en faveur d'une intervention en Syrie en les invitant à ne pas se ranger du côté «de Jeremy Corbyn et d'un tas de sympathisants terroristes». Des propos restés en travers de la g orge de ses opposants politiques. Lors du débat dans la Chambre des communes mercredi, neuf d'entre eux n'ont pas hésité à demander des excuses à David Cameron.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.