Après BNP Paribas, Commerzbank et Deutsche Bank négocient avec la justice américaine

par euronews-fr

Les banques allemandes Commerzbank et Deutsche Bank sont à leur tour dans le collimateur des autorités américaines au sujet de transactions avec des pays sous embargo, au risque de créer de nouvelles tensions entre l'Europe et les Etats-Unis.Le département américain de la Justice et plusieurs Etats ont entamé des négociations avec les deux banques en vue de conclure des arrangements financiers et de mettre fin à des enquêtes sur ces transactions financières illicites selon la loi américaine. Le New York Times a le premier révélé les discussions avec Commerzbank, en précisant qu'un accord pourrait intervenir dès cet été. La française BNP Paribas a accepté la semaine dernière de plaider coupable et de régler une amende de 6,5 milliards d'euros. Comme la banque française, Commerzbank est accusée d'avoir effectué des opérations en dollars pour le compte de groupes opérant en Iran et au Soudan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.