Alexander Medvedev le numéro 2 de Gazprom

par euronews-fr

En 2006, certains imaginaient que les solutions apportées à la première crise gazière entre la Russie et l’Ukraine seraient durables. Mais trois ans plus tard, les deux pays viennent de connaître une crise similaire. Ces derniers jours sur euronews, le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a accablé la

Russie. La partie russe, via le vice-président de Gazprom Alexander Medvedev, lui répond maintenant, en accusant l’Ukraine d‘être le vrai responsable de cette crise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.