Afrique[s], édition du 23 novembre 2018

par afp


Cette semaine dans Afrique(s), nous nous rendons dans la prison pour femmes de Ouagadougou, où 13 nourrissons et enfants sont aussi en détention. Plusieurs mères n'ont pas d'autre choix que de les garder avec elles malgré le manque d'hygiène et de soins. Puis nous partirons sur l'île de Djerba, à la rencontre de Nadia Borji. Cette tunisienne noire redoute d'être enterrée dans ce que les locaux appellent le cimetière des "abid" : le cimetière des esclaves.*RESERVE AUX ABONNES D'AFRIQUE[S]*

Vos réactions doivent respecter nos CGU.