Accuser la Russie est "du grand n'importe quoi", selon Poutine

par afp


Accuser Moscou d'avoir empoisonné sur le sol britannique l'ex-espion russe Sergueï Skripal est "du grand n'importe quoi", a estimé dimanche le président Vladimir Poutine, assurant que la Russie avait "détruit toutes ses armes chimiques" et était "prête à coopérer" avec Londres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.