Accueil mitigé pour Jacob Zuma à la mine de Marikana

par euronews (en français)

6 jours après la fusillade qui a fait 34 morts, le président sud-africain s'est rendu une seconde fois à la mine de Marikana, dans la nord du pays. Mais cette fois, pour s'adresser directement aux quelques 2.000 grévistes et à leurs épouses.

Tout en lançant un appel au calme, Jacob Zuma a promis que toute la lumière serait faite sur les circonstances de ce bain de sang.

...

http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.