Accord grec : pour Merkel la France et l'Allemagne ont montré la voie à l'Europe

par libezap

Avant le vote du Parlement allemand sur le principe d'un nouveau plan d'aide à la Grèce en échange de réformes d'austérité, la chancelière Angela Merkel s'est exprimée ce vendredi pour défendre le «oui». Après s'être montrée inflexible dans les négociations, imposant une poursuite de l'austérité, elle reconnaît que «le résultat du sommet de lundi est dur, avant tout pour le peuple grec».

La chancelière allemande, qui voit s'exprimer dans cet accord la solidarité de l'Europe envers la Grèce, revient ensuite sur les différences d'opinions avec la France et souligne que «l'accord qui a été possible entre la France et l'Allemagne malgré nos différends, montre que cette voie est possible pour l'Europe».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.