À Washington, le flop de la manifestation des néo-nazis

par BFMTV

La ville de Washington était en état de siège. Des policiers étaient positionner à tous les coins de rues, dimanche, tant l’événement était redouté. Un an après les violences raciales de Charlottesville, les suprématistes blancs s'étaient donnés rendez-vous à Washington. Il devaient être une centaine, ils n'ont été qu'une dizaine. En face, les anti-racistes étaient bien plus nombreux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.