A Ramallah, les boîtes aux lettres débordent mais le Parlement reste vide

par afp

Portes brisées, mobilier enseveli sous la poussière et plus de 12 ans de courrier non lu: bienvenue dans le Parlement palestinien léthargique et qui attend de nouvelles élections pour sortir de sa torpeur.
Cela fait plus d'une décennie que le Conseil législatif palestinien (CLP) s'est réuni pour la dernière fois, en raison de luttes intestines entre le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas et les islamistes du Hamas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.