A Mossoul, la libération imminente célébrée

par euronews-fr

Dans les rues de Mossoul, la victoire est déjà largement célébrée. Les forces irakiennes attendent dans quelques heures l’annonce officielle de la fin de la bataille, la libération de la deuxième ville d’Irak. Neuf mois après le début de l’offensive, les drapeaux de l’EI ont changé de main. Ils sont exposés comme des trophées, par ceux qui ont écrasé l’Etat islamique. À lire. Vraiment. «Soudain, le monde éclate…» : le récit de notre envoyé spécial à Mossoul https://t.co/yuPhlyfo90— Clélie Mathias (@cleliemathias) 29 juin 2017 “Le chef de l’Etat islamique avait dit qu’il ne rendrait jamais Mossoul. Et regardez, on est où maintenant, demande un policier. On est à Mossoul. On leur marche sur le corps et après on ira à Hawija et Ramadi.” Depuis 2014 l’Etat islamique avait envahi Mossoul. Il contrôle encore, près de la frontière syrienne, certains secteurs du pays. Les derniers jihadistes opposent une résistance farouche dans ce réduit de deux pâtés de maison, densément peuplée, où de nombreux civils se retrouvent piégés. Certains tentent de se fondre parmi la population. D’autres combattants ont été tués en tentant de fuir. Mossoul 6. Une vie foisonnante reprend miraculeusement dans 1 ville qui vient de connaitre 4 ans de dictature fasciste atroce— ledessousdescartes (@LDDC_info) 8 juillet 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.