A Auschwitz, avec les derniers témoins français de l'enfer nazi

par afp


"Quand les portes se sont ouvertes, on a eu l'impression qu'on rentrait en enfer" : ils ne sont plus qu'environ 200 anciens déportés juifs de France survivants des camps nazis d'Auschwitz-Birkenau. Quatre d'entre eux participent à une visite avec des cadres de l'Education nationale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.