22 policiers blessés à Bruxelles

par euronews-fr

Des voitures incendiées, des magasins pillés et 22 policiers blessés : ce qui devait être un simple rassemblement festif s'est transformé en scène d'émeutes dans les rues de Bruxelles.

Des supporteurs venus célébrer la qualification du Maroc pour la prochaine Coupe du monde de football s'en sont pris aux forces de l'ordre déployées sur place à l'issue de la rencontre.

Pour disperser les quelque 300 fauteurs de troubles, les policiers ont dû utiliser des canons à eau.

Le calme est revenu deux heures après la fin du match.

Voiture brûlée, magasins saccagés : la #qualification du #Maroc pour le mondial dégénère à #Bruxelleshttps://t.co/WA7vqAwjV6 pic.twitter.com/H76sLLaSph- RT France (@RTenfrancais) 12 novembre 2017

Le ministre belge de l'Intérieur a dénoncé ces débordements, en affirmant que "le vivre ensemble impliquait le respect pour les policiers".

Ces derniers ont fait preuve d'un sang-froid remarquable, selon le chef du gouvernement, Charles Michel.

Emeutes à Bruxelles: Charles Michel salue «le sang-froid» de la policehttps://t.co/2sQpAO0HNf pic.twitter.com/q5I3ssWgr8- Le Soir (@lesoir) 12 novembre 2017

Samedi soir, les Lions de l'Atlas se sont qualifiés pour leur première phase finale d'un Mondial depuis 1998 en s'imposant 2-0 en Côte d'Ivoire.

A signaler que le Maroc est la seule équipe à ne pas avoir encaissé le moindre but lors des éliminatoires disputés dans la zone Afrique.

Le football marocain vit une période dorée ! Les "Lions de l'Atlas" se sont qualifiés pour la Coupe du monde en Russie en allant s'imposer 2-0 en Côte d'Ivoire.
Le tout une semaine après le sacre du Wydad Casablanca en Ligue des champions d'Afrique ! #AFP pic.twitter.com/7sMJvP3YI9- AFP Sports (@AFPSport) 11 novembre 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.